Médiamétrie et le bénévolat

Claude Palmer
Messages : 71
Enregistré le : mer. 16 sept. 2015 09:02

Médiamétrie et le bénévolat

Messagepar Claude Palmer » lun. 12 août 2019 11:07

Dans les 567 radios associatives, les bénévoles jouent un rôle déterminant. Tous les Bureaux sont principalement dirigés par des bénévoles en qualité de président, de vice-président, de secrétaire, de trésorier... Sans parler des chroniqueurs et des, bien sûr, des animateurs bénévoles. Quels sont leurs motivations et leurs souhaits ? C’est ce qu’ont étudié des collaborateurs de Médiamétrie dans le cadre d’un projet de mécénat de compétences, le premier à Médiamétrie.
À la question sur ce que leur apporte leur engagement associatif, les bénévoles évoquent de façon unanime le fait d’avoir la possibilité d’aider autrui (74%), et à nouveau de se sentir utiles et de s’épanouir (70%). Autres apports de l’engagement : pour 44% d’entre eux, rencontrer de nouvelles personnes, et pour 26% développer de nouvelles compétences. Le choix de s’engager dans une association en particulier est avant tout motivé par la cause portée. Plus des 2/3 des bénévoles envisagent de poursuivre leur engagement auprès de l’association (cela va jusqu’à 88%), que ce soit pour accomplir des choses, se sentir utile, ou parce que le rythme du bénévolat leur convient bien. Un enthousiasme probablement conforté par leur satisfaction : 93% des bénévoles sont satisfaits de l’association dans laquelle ils s’impliquent, dont 62% très satisfaits.

bénévolat 1.jpg
bénévolat 1.jpg (70.31 Kio) Vu 376 fois

Des bénévoles très satisfaits
Cela ne les empêche pas d’émettre des idées pour encore améliorer le travail de leur organisation. Pour mobiliser les bénévoles ou en attirer de nouveaux, 40% d’entre eux recommandent d’organiser plus d'événements. 2 sur 3 plébiscitent la communication et plus d’1 sur 2 (53%) suggèrent de développer des partenariats indique Médiamétrie. Lorsqu’on leur demande ce qui leur manque pour être heureux, les bénévoles aspirent avant tout à plus de temps, plus de reconnaissance, et de l’implication de la part de tous. Des aspirations finalement communes à celles du monde du travail.

L’étude de Médiamétrie de 2019 souligne le maintien du bénévolat dans nos structures
Il reste que l’étude portant sur 567 radios laisse 15% d’entre elles absentes sur les 670 radios environ existantes.
On connaît mal la situation de nouvelles radios apparaissant notamment sur la RNT dont on peut supposer que leur volonté de professionnalisation laisse peu d’espaces à des bénévoles
Un flottement existe sur l’utilisation des bénévoles dans les radios associatives. Dans beaucoup de radios ce bénévolat reste occasionnel chez les jeunes en particulier, ne permettant pas une régularité et une permanence dans le temps pour l'exploitation d'une grille de programme fidélisant les auditoires.
.



Retourner vers « Radios associatives »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité