La représentativité des organisations de radios associatives

Coelacanthe17
Messages : 29
Enregistré le : dim. 13 déc. 2015 09:51

La représentativité des organisations de radios associatives

Messagepar Coelacanthe17 » mar. 31 oct. 2017 12:55

En avril 2017, le ministère du Travail ayant sollicité et publié une première liste de toutes les organisations ou syndicats de tous les secteurs en 2016. Il a fallu, pour tous, fournir une liste des adhérents prouvés ( Adhésions effectives, Siret).
Quelle ne fût pas la surprise de voir le SNRL syndicat réformiste, revendiquer 64% du secteur des radios A, laissant la CNRA minoritaire à 36% incluant cependant les radios cultuelles de RCF non citées.
Vérification faite sur le site du ministère, le SNRL compte 203 radios adhérentes, la CNRA 144 plus 79 RCF non cités (223).
Faut-il conclure au n'importe quoi de désinformation du SNRL par voie de presse, pour se mettre en avant en termes de reconnaissance des radios associatives par bidonnage des chiffres ?
SI 100% des radios (670) étaient toutes adhérentes, ce serait remarquable.
Il n'en est rien : 203 SNRL+144 CNRA+79 RCF= 426 radios soit 63% environ du secteur.

Ce qui suppose que cette somme atteste déjà de l'intérêt réel des radios associatives pour leurs représentants nationaux, en raison notamment de leurs difficultés actuelles avec les institutions (réduction des subventions et aides du FSER, des emplois aidés, des Collectivités, etc)

Adhésions en nombre honorable si l'on songe que beaucoup de grandes organisations ne regroupent qu'environ 30% de leurs secteurs...ou moins.
On verra sous peu les résultats de ces mobilisations.

Première mesure (partielle) de l’audience pour la représentativité patronale : annonce des résultats 2017 - de la représentativité syndicale et patronale sur le site du Ministère du Travail :
http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/r ... ranche.pdf



Bernard
Messages : 1
Enregistré le : lun. 2 avr. 2018 10:14

Re: La représentativité des organisations de radios associatives

Messagepar Bernard » lun. 2 avr. 2018 10:38

Les chiffres de la Direction Générale du Travail sont ceux des adhérents retenus comme ayant cotisés à une fédération adhérente de la CNRA. Les autres ont été rejetés et ne sont pas adhérents, pour toutes les organisations. La FFRC n'étant plus reconnue comme représentative par l’État, les adhérents de la FFRC ont été retenus dans les chiffres de la CNRA à la demande de la CNRA, soit au total 144 adhérents, y compris les adhérents de la FFRC. Le chiffre des adhérents retenus par l’État pour l'autre organisation, dans la convention collective de la radiodiffusion privée est : 253 adhérents. Le chiffre de 203 est exact, mais c'est celui retenu pour cette organisation dans la seule branche de la CCN des journalistes. Ce sont les chiffres officiels présentés sur les tableaux du Haut Conseil au Dialogue Social le 19 juillet 2017. Donc, on peut le regretter, mais l'autre organisation est majoritaire (concernant les seules radios associatives) dans la branche de la radiodiffusion privée, deux tiers v/s un tiers. Ce n'est pas une opinion, c'est un fait. Les deux organisations majoritaires dans la branche de la radiodiffusion privée sont: le SIRTI (à 33 %) et l'autre organisation (27 %). Elle sont donc a elles seules décisionnaires dans la branche. Notre CNRA (incluant la FFRC) est la dernière à 17 %. Par ailleurs, l'autre organisation est la première de toutes les organisations professionnelles de la radio et de la presse en nombre d'entreprises adhérentes agréées et expertisées, dans les deux convention collectives concernées. Cela pose la question d'un rapprochement utile, pour aider l'autre organisation à mieux représenter les radios associatives, dans l'idée d'une vraie force commune.

Coelacanthe17
Messages : 29
Enregistré le : dim. 13 déc. 2015 09:51

Re: La représentativité des organisations de radios associatives

Messagepar Coelacanthe17 » lun. 2 avr. 2018 18:49

Enfin, un thuriféraire du SNRL a pensé à poser sa prose sur le forum CNRA, gonflant son importance qu"il voudrait proche de celle du SIRTI, organisation pas vraiment amie, plus préoccupée de racheter des fréquences A de radios associatives lors d'appels à candidatures, au profit de radios B. Ces commentaires laborieux sur la représentativité, quoique habiles et même réels en partie, ne favorisent pas l'unité du secteur d'autant plus que les différences et orientations des organisations restent patentes, voire conflictuelles depuis les débuts que ce soit sur la RNT ou les modes de financements ! :)
évidemment, démenti par les faits, il reste bien deux organisations associatives représentatives, toutes deux agréées par le ministère du Travail, et reconnues comme interlocutrices des pouvoirs publics, bien que, maladroitement, son discours politique laisse entendre qu'il est seul légitime à représenter tout le secteur A.
Encore raté.

Claude Palmer
Messages : 58
Enregistré le : mer. 16 sept. 2015 09:02

Re: La représentativité des organisations de radios associatives

Messagepar Claude Palmer » mar. 3 avr. 2018 08:16

Comme mentionné dans le premier post :
le SNRL compte 203 radios adhérentes, la CNRA 144 plus 79 RCF non cités (223)
Mais les chiffres, certains les interprètent au mieux de leurs intérêts de chapelle. Ce qui ne change rien à la marginalisation constante de l'image des radios A dont la liberté d'expression défrise, tant par les autres médias, que par l'institution ou la concurrence marchande. Chacun essaye toujours d'avoir des avantages ou un vrai rapport de force pour son secteur.
Pas convaincant depuis 36 ans.


Retourner vers « Radios associatives »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités